header

Abbaye Notre-Dame de Bouillas

L'abbaye Notre-Dame de Bouillas illustre malheureusement l'exemple de ces abbayes dont les moines furent expulsés en 1791 lors de la promulgation de la loi de suppression des ordres religieux et dont les biens furent vendus comme biens nationaux à des spéculateurs qui s'empressèrent d'empocher leurs bénéfices, souvent en faisant procéder à leur démolition et à la revente des matériaux pour la construction.
Notre-Dame de Bouillas, deuxième génération des abbayes gersoises, puisque fille de Berdoues, est l'unique abbaye gersoise à avoir connu ce triste sort ; son implantation était forte puisqu'elle créa les bastides de Pauilhac et de Fleurance, toutes proches.
Mais il n'en reste rien aujourd'hui ...
Cet article sera complété ultérieurement, lorsque j'aurai d'autres éléments ; mon transport sur place s'est révélé totalement stérile et je dois prendre quelques renseignements auprès de la Mairie de Pauilhac.


Imprimer E-mail